Mais pourquoi je n'arrive pas à convaincre ?  Pourtant, on est spécialiste dans son domaine, on connait sur le bout des doigts son sujet... Et si la solution n'était pas le contenu mais quelque chose de tout à fait inconscient : le non-verbal.

 

 

La communication non-verbal et son inconscient

L'Homme a conscience qu'il est un crack dans sa spécialité mais dès fois, il ne ne comprends pas pourquoi il n'a pas d'impact sur la communauté, sur la masse, comme l'explique si bien Jung dans son livre "l'âme et la vie. C'est en travaillant sur tout ce qui est inconscient, que l'Homme va pouvoir un impact sur la foule, la masse. Jung l'explique ainsi : "Les conditions politiques, sociales et religieuses générales affectent l'inconscient collectif, certains doués d'intuition perçoivent ces transformations de l'inconscient collectif et les traduisent en idées communicables et ces idées se dépendent rapidement". Donc ce que nous faisons de manière inconscient peut être transformé, "En se confrontant avec l’inconscient, le Moi se transforme." comme dit Jung.

 

 

Les éléments non-verbaux ayant un impact sur mon charisme

Car oui, disons le bien, il s'agit de charisme, bien évidemment. On ne parle pas de charmer l'auditoire, car le charme agit de suite mais ne continue pas dans le temps. Donc... comment développer son charisme ?

Andrew Leigh dans son livre "les secrets du charisme", parle de réactivation du contact visuel, un regard si puissant qui dure pourtant un court instant mais qui nous enveloppe et nous donne l'impression d'être très important (comme apparemment celui de Bill Clinton ou Steve Job qui apparemment étaient très puissants).

 

La voix est très importante,  sa modulation rythmique, d'intensité, de timbre, de hauteur, ses pauses... Qui n'a pas fait la mésaventure de piquer du nez lors d'un formation, ou d'un discours ou d'une conférence ? Je me rappelle, une formation d'entreprise sur le financement, il était tôt, faisait chaud dans la salle et le doux sons monotone de la voix de la formatrice. Je luttais de toute mes forces pour ne pas fermer les paupières et brusquement ma tête descend et mes paupière se ferment. La formatrice a du frapper dans ses mains pour me ressaisir.

 

Un dernier point du non-verbal est l'attitude physique. En effet, qui n'a pas fait l'expérience d'un orateur qui faisait tellement de geste ou le même geste, qu'on en a perdu le fil du contenu tellement hypnotisé par cette gestuelle ?  Je ne dis pas qu'il faut contrôler ses gestes car dans ce cas, le discours s'en trouvera mis en arrière-plan avec des risques d'oublis de contenus, de perte d'orientation du plan. Non, je parle de prendre conscience de son attitude physique inconsciente mais de relaxer son corps et son mental, de trouver un équilibre intérieur afin que les gestes restent adéquates à son discours. Le geste doit être présent pour soutenir, appuyer le discours et non le discréditer.

 

 

Un dernier conseil

Convaincre, développer son charisme demande une constance de travail qui peuvent mettre des mois,  années. Lisez des livres de développements personnels, entraînez vous durant de longues heures devant votre miroir, mais ce qui sera le plus efficace est d'avoir un avis extérieur d'un proche, d'un ami, d'un collègue ou d'un coach.

La clé de tout est de trouver l'équilibre notre conscience et inconscience.

 

Auteur :

Fabienne Nitelet,

Coach spécialiste en confiance en soi et motivation

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche
Posts Récents

March 12, 2018

December 27, 2017

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now